#41 : "Sans le don d'organes, la mort d'Alice n'aurait pas eu de sens" - Florence Bouté
Filantropio05 mars 202455:2950.9 MB

#41 : "Sans le don d'organes, la mort d'Alice n'aurait pas eu de sens" - Florence Bouté

Aujourd’hui, vous allez entendre le récit incroyablement puissant de Florence Bouté, une mère qui a été confrontée à la perte brutale de sa fille en 2018. Alice est décédée de mort encéphalique à la suite d’un grave accident. Elle n’avait que 16 ans.


Mais la mort d’Alice, bien que profondément injuste, n’a pas été vaine puisque ses parents ont décidé de donner ses organes; de faire le don ultime et anonyme pour lequel il n’y a aucune attente d’un merci.


Florence nous raconte l’histoire de ce don qui, comme elle le dit si bien, n’a rien enlevé de plus que ce que la vie s’est chargée de lui prendre. Un don qui ne rend pas la mort moins douloureuse, mais n’ajoute pas au chagrin non plus. Pour elle, sans le don d’organes, la mort d’Alice n’aurait pas eu de sens.


Malheureusement, le don d’organes reste tabou dans notre société et a besoin d’être démystifié. C’est tout l’objectif de cet épisode qui je l’espère vous fera grandir comme ce fut le cas pour moi. 


Vous y découvrirez :

  • Comment faire face au consentement présumé et la caution morale de la fratrie lors de la perte d'un enfant

  • À quoi ressemble le parcours de don pour une famille de donneur

  • Les mythes qui entourent le don d'organes

  • Quelles sont les principales raisons de l'opposition au don d'organes

  • Pourquoi il est fondamental d'en parler avec ses proches de son vivant

  • La transformation de Florence dans cette épreuve et le changement qu'elle a permis d'instaurer dans la prise en charge des familles à l'hôpital grâce à son témoignage


Florence a retracé cette tragédie familiale dans son livre, Le don d'Alice, pour ne rien oublier du déroulement précis des événements et transmettre un message de vie afin de dédramatiser le don d'organes. Elle a également co-écrit Mon second souffle avec une jeune femme greffée pulmonaire pour raconter l’autre parcours du don d’organes, celui du receveur.


Cet épisode a été rendu possible grâce au soutien de Altruwe.


Bonne écoute !

Charlène

_________
Crédits:

Production et animation : Charlène Petit

Musique libre de droit : Cool Chillhop par Phil Larson

Générique : Charlène Petit et Yannick Bisson

Montage et mixage : Simon Lauris


☝️ Si cet épisode vous a plu, n'oubliez pas de laisser un avis 5 ⭐ sur Apple podcasts ou Spotify, c'est la meilleure façon de faire connaître le podcast ! Merci 🙏


💌 Filantropio est aussi à l'initiative d'une newsletter mensuelle qui parle de générosité. Si vous voulez faire le plein de Vitamine G, c'est par là 👉 https://filantropio.com/newsletter


❤️❤️❤️❤️❤️


POUR VOUS REMERCIER DE VOTRE FIDELITÉ !


Filantropio s’associe avec WhatRocks pour vous offrir gratuitement des cryptos solidaires. Grâce à ces cryptos, vous pourrez faire des dons aux associations de votre choix parmi plus de 200 organisations en France et à l’international.


Déjà membre de WhatRocks ?

Cliquez ici pour recevoir vos cryptos solidaires (200 Rocks offerts)


Pas encore membre de WhatRocks ?

Cliquez ici pour ouvrir gratuitement votre compte WhatRocks


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
transplantation,don,Engagement,greffe,altruisme,philanthropie,Cristal,Témoignage,solidarité,générosité,don d'organes,mort cérébrale,le don d'alice,donneur d'organes,mort encéphalique,consentement au don d'organes,agence de la biomédecine,famille de donneur,mythes sur le don d'organes,