SAISON 2 :  La philanthropie à l’ère de la 4ème révolution industrielle

Pour le dernier épisode de l’année, je vous emmène direction la Belgique avec Thibault Dujardin-Bazier, Team Leader de l’unité digitale de Médecins sans Frontières.

Thibault a fait ses classes en agences créatives avant de mettre son expertise au service d’ONG. Il a signé quelques-unes des plus grandes campagnes de sensibilisation et de financement en Belgique. Dans les dernières années, son terrain de jeu numérique s’est élargi avec l’introduction du gaming caritatif dans son mix de collecte de fonds.

J’ai donc eu envie de l’interroger sur les recettes de ses succès en matière de fundraising digital mais aussi sur cette tendance de fond qui consiste à s’associer à la communauté des streamers de jeux vidéo le temps d’un marathon pour amasser des dons.

Avec Thibault nous avons parlé entre autres de :

  • La manière d’engager sur le web social au-delà du slacktivisme
  • La fausse croyance selon laquelle les ONG seraient plus avancées sur le plan digital
  • La croissance exponentielle du don en ligne au temps de la COVID
  • La démocratisation des marathons caritatifs de jeu vidéo et des codes du streaming

Références citées dans l’épisode:

Bonne écoute !

☝️ Si cet épisode vous a plu, n’oubliez pas de laisser un avis 5 ⭐ sur Apple podcasts, c’est la meilleure façon de faire connaître le podcast ! Merci 🙏

SAISON 1 :  Les nouveaux visages de la philanthropie au Québec

Pour ce cinquième épisode de la saison, je me suis entretenue avec Léa Vinson, la fondatrice des Princes, une ligue de balle molle féminine qui, partie de rien il y a presque 5 ans, est parvenue à créer un mouvement à impact positif dont les retentissements se sont fait sentir jusqu’en Inde. Fédérant une communauté de femmes solidaires et engagées, cette ligue à vocation philanthropique a récemment fait ses débuts dans l’action humanitaire.

Nous avons parlé de : mouvement féminin inclusif, force de groupe, entraide, tournoi caritatif, Calcutta, démocratisation de l’action humanitaire, sororité, Mère Teresa, posture du colonisateur, échec, méthode agile, volontourisme, charge émotionnelle, Edgar Morin, identité humaine.

Références citées dans l’épisode :
Le Book humanitaire, un organisme qui pour mission de donner la chance aux gens d’aider ceux qui sont dans le besoin à travers l’organisation de voyages humanitaires et de journées d’entraide.
– Article du Devoir: Quel est l’impact des séjours de solidarité internationale ?, Catherine Lefebvre, 19 janvier 2019
– Le recueil de témoignages Partir, revenir, mourir un peu, sous la direction de François Audet, paru aux Éditions Les Malins

SAISON 1 :  Les nouveaux visages de la philanthropie au Québec

Pour ce quatrième épisode de la saison, je me suis entretenue avec Théo Corboliou et Guillaume Campeau, les cofondateurs de Give-a-seat, une entreprise tout récemment certifiée B Corp qui a pour mission d’offrir des billets d’événements au rabais pour une bonne cause. Valoriser des ressources existantes pour les transformer en impact positif et concret à la fois pour les promoteurs d’événements, les acheteurs de billet et les organismes caritatifs, constitue le modèle d’affaires de cette entreprise en pleine croissance.

Nous avons parlé de : taux d’occupation des événements, tennis, badminton, squash, impact social et environnemental, certification B Corp, communauté B Corp au Québec, ne pas chercher à être la meilleure entreprise du monde mais la meilleure pour le monde, cercle vertueux, modèle win-win-win, RSE, Arcade Fire, capitalisme myope, Vincent Guzzo.

Références citées dans l’épisode :
– L’initiative Plus1 qui connecte les artistes musicaux et leurs spectateurs autour d’une cause à travers la remise d’un don sur chaque billet de concert vendu
L’impact sociétal total, mouvement constitué par le Boston Consulting Group
B Local Québec qui a pour mission de renforcer la communauté B Corp à l’échelle locale.