SAISON 2 :  La philanthropie à l’ère de la 4ème révolution industrielle

La période estivale est propice pour s’ouvrir à de nouveaux horizons. C’est exactement ce que je vous propose avec ce troisième épisode de la saison, dans lequel vous découvrirez la culture d’innovation d’un mastodonte de l’action humanitaire et solidaire qui a pour vision de répondre aux défis d’aujourd’hui avec les solutions de demain.

Pour rendre compte des avancées de cette organisation avant-gardiste dans l’utilisation des nouvelles technologies, j’ai eu le plaisir de tendre mon micro (à distance) à Hubert Chaminade, le “Monsieur Digital” de UNICEF France.

Avec Hubert nous avons parlé de : comment rendre agile un mammouth tel qu’une agence onusienne, gouvernance de l’innovation, management de l’apprentissage, rapprochement du monde caritatif et de la tech, la liste à la Prévert de l’utilisation de la blockchain, la communauté des gamers et des crypto-enthousiastes, Bill Gates et même de Lapin crétin.

Comme d’habitude, je vous ai concocté une infolettre avec plein de contenus additionnels pour parfaire votre connaissance de l’invité et des sujets abordés avec lui. Ne manquez pas ça et abonnez-vous !

SAISON 2 :  La philanthropie à l’ère de la 4ème révolution industrielle

Inaugurons ce premier épisode de la saison 2 sur la philanthropie à l’ère de la 4ème révolution industrielle avec la technologie de la blockchain ou chaîne de blocs. Cette “technologie de la confiance” s’attire depuis peu les faveurs du secteur philanthropique, de plus en plus guidée par l’enjeu de la transparence.

Si nous ne sommes qu’au début des expérimentations à des fins non lucratives et encore loin d’une adoption massive, il me semblait intéressant de mettre en lumière le projet que vous allez découvrir aujourd’hui, et qui pourrait devenir une norme dans les prochaines années.

Mon invité, Njara Zafimehy, a fondé la WhatRocks Foundation à l’origine du concept WhatRocks, le premier label social reposant sur la blockchain, et dédié à la publicité digitale pour les marques qui s’engagent auprès des associations grâce à leurs dépenses publicitaires.

Avec Njara nous avons parlé de : publicité solidaire, tempérament de colibri, manque à donner, impact collectif, service publique du web, générosité désinhibée, internaute comme partenaire économique, responsabilité morale d’entreprise (RME), entreprise contributive, innovation incrémentale et de rupture, rôle de l’éthique.

Cet épisode a été enregistré en février 2020. Depuis, le coronavirus est passé par là et Njara compte bien capitaliser sur cette crise pour accélérer la normalisation de la publicité solidaire. Découvrez comment en vous abonnant à l’infolettre 🙂

Références citées dans l’épisode :

L’entreprise contributive, un objectif portée par Fabrice Bonnifet et Céline Puff Ardichvili à travers leur blog
La RSE traditionnelle doit faire place à la responsabilité morale des entreprises, interview de Fabrice Bonnifet pour Novethic